Seydou Mamadou Coulibaly, le futur Patrice Talon du Mali ? – Jeune Afrique

 Seydou Mamadou Coulibaly, le futur Patrice Talon du Mali ? – Jeune Afrique

Patron en vue dans les cercles économiques du Mali, souvent proche des pouvoirs, il a connu une carrière fulgurante. Au point de se voir aujourd’hui prendre la présidence.


À Hamdallaye-ACI, quartier d’affaires de Bamako, il est impossible de rater l’immense bâtisse bordée d’arbres sur la route qui mène à l’ambassade des États-Unis. C’est le siège de CIRA SAS (Conseil, ingénierie et recherche appliquée), un bureau d’études privé considéré comme l’un des meilleurs de la place. La réputation de discrétion de son patron, Seydou Mamadou Coulibaly, contraste avec le rayonnement continental de son entreprise. Mais aussi avec l’ambition présidentielle qui est la sienne, et dont il ne fait désormais plus mystère.

Depuis plusieurs mois, on ne compte plus les articles qui paraissent dans la presse locale. Les uns lui tressent des lauriers, les autres éreintent la figure du patron qui veut se lancer en politique. Il ne laisse, en tout cas, personne indifférent. Et dans le cercle proche de cet homme d’affaires qui a décidé, à 56 ans, de se tourner vers la politique, on ne boude pas son plaisir de voir ce « buzz » se construire autour du patron-candidat.

« L’exemple, c’est Talon »

Et tant qu’à assumer l’image du businessman devenu politicien, l’un de ses conseillers n’hésite pas à le comparer à Patrice Talon, l’ex-roi du coton devenu président du Bénin. « L’exemple, c’est Talon. Quand il s’est lancé, Patrice Talon a considéré que le moment était venu de mettre son génie au service de son peuple. C’est l’état d’esprit de Seydou Mamadou Coulibaly », confie ce proche de l’homme d’affaires.



Source link

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.