Sénégal : Docteur Ndakaaru et Mister Dakar – Jeune Afrique

 Sénégal : Docteur Ndakaaru et Mister Dakar – Jeune Afrique

Capitale polymorphe, Dakar allie héritage historique, vie culturelle intense et promotion immobilière. Pour le meilleur et pour le pire…


C’est une ruelle anonyme de la Sicap Amitié-2, au cœur de la presqu’île du Cap-Vert. Il n’y a pas si longtemps, au coin de cette artère trop étroite pour que deux voitures s’y croisent, une modeste bâtisse hébergeait l’atelier et les bureaux d’un commerce peu courant à Dakar, Cor Coumba : un torréfacteur de grains d’arabica et de robusta venus des quatre coins du continent (Côte d’Ivoire, Cameroun, Éthiopie, Rwanda, Kenya…), mais aussi d’Amérique latine (Nicaragua, Colombie, Guatemala…). Longtemps, le petit commerce atypique de Mbakhane Fall, passionné par le café depuis plus de soixante ans, a embaumé la rue dès le lever du soleil, avant que l’intéressé ne déménage.

Un jour, en lieu et place de la longue maison de plain-pied qui hébergeait Cor Coumba et ses machines à torréfier, le voisinage a vu, avec effroi, une immense fosse creusée dans le sol, des engins de chantier tout autour. Quelques mois plus tard, le trou avait enfanté une tour gigantesque (encore en travaux aujourd’hui) qui vont sous peu (dé)livrer un bâtiment « R+8 », doté d’un parking souterrain. Entre les bureaux et les logements, les occupants et les visiteurs de l’immeuble achèveront de faire de ce tranquille pâté de maisons une fourmilière urbaine contrainte de tenir dans une boîte à chaussures.



Source link

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.