Naguib Sawiris propulse Endeavour dans la cour des grands – Jeune Afrique

 Naguib Sawiris propulse Endeavour dans la cour des grands – Jeune Afrique

Site de la mine d’or de Hounde, au Burkina Faso, le 13 février 2020.

Site de la mine d’or de Hounde, au Burkina Faso, le 13 février 2020. © Anne Mimault/REUTERS

Fort des rachats de Semafo et Teranga Gold, le groupe canadien vise une cotation à Londres en 2021. Il s’approche désormais du top 10 des producteurs d’or mondiaux.


Les douze derniers mois ont été fructueux pour Sébastien de Montessus et ses équipes d’Endeavour Mining. Coup sur coup, le PDG français du groupe canadien aurifère a réussi les fusions-acquisitions successives de Semafo en avril 2020, puis de Teranga Gold fin janvier 2021, deux sociétés cotées à Toronto comme le groupe.


Accédez à l’intégralité du Classement des 500 premières entreprises africaines en vous abonnant à Jeune Afrique Digital pour 1€ seulement (lien ci-dessus).
Déjà abonné ? Consultez le classement en ligne ou sur l’application iOS  ou Android.

Ces mariages successifs sont sans précédent en Afrique de l’Ouest, région sur laquelle Endeavour a jeté son dévolu : 640 millions d’euros pour l’absorption de Semafo, bien implanté au Burkina Faso et 1,57 milliard d’euros pour celle de Teranga Gold, premier minier au Sénégal.

Mastodontes



Source link

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.