Les défenseurs du climat mobilisés à Bruxelles à l’approche de la COP26

 Les défenseurs du climat mobilisés à Bruxelles à l’approche de la COP26

Les défenseurs de la planète accentuent la pression sur l »Union européenne qui s’est fixée comme objectif d’atteindre la neutralité carbone en 2050 et de réduire de moitié ses émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2030.

Jeunes et moins jeunes réunis pour la planète

Les défenseurs de la planète ont à nouveau défilé par milliers ce dimanche à Bruxelles. A l’approche de la COP26 sur le climat, ils entendent accentuer la pression sur les gouvernements et sur l’Union européenne qui s’est fixée comme objectif d’atteindre la neutralité carbone en 2050 et de réduire de moitié ses émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2030.

Des mesures qui n’impressionnent toujours pas ces amoureux de la planète, jeunes comme moins jeunes.

Koen Platevoet est le porte-parole des « grands-parents pour le climat » : « Ils parlent de 2050, 2030… Mais, c’est trop peu et trop tard, ils doivent agir maintenant (…) Nous attendons depuis 30 ans, depuis 1992, depuis Rio. Mais depuis, les politiques n’ont presque rien fait. »

Les jeunes veulent montrer l’exemple

Dans le cortège, de nombreux jeunes, comme ces filles scouts qui ont bien l’intention de se faire entendre et de montrer la voie pour que les comportements changent afin de préserver le climat et l’avenir de cette génération qui n’est pas encore en âge de décider : « Nous, on ne paye pas encore, on est jeunes, mais on fait zéro déchet lors de nos camps ! « 

Dans l’esprit également des manifestants, les inondations catastrophiques de l’été dernier qui ont endeuillé l’Allemagne et la Belgique.

Pour l’activiste, Nicolas Van Nuffel, président de « Rise for climate Belgium », les hommes politiques ne peuvent plus ignorer l’impact des changements climatiques. Il en appelle à une profonde transformation : « Il faut changer tous nos bâtiments ; on a besoin de plus de transports publics, de plus d’argent. Le plan européen de nouvelle génération est un bon premier pas, mais il est totalement insuffisant. »

¨Être ambitieux pour la COP26

Nicolas van Nuffel espère que l’Union européenne et la Belgique se rendront à la COP26 avec de grandes ambitions : « La chose la plus importante dont nous avons besoin à la COP, c’est une négociation sur l’ambition, la réduction de nos émissions et de l’argent pour les pays en développement.« 

Méabh Mc Mahon, correspondante d’euronews à Bruxelles : « Malgré l’atmosphère de festival qui régnait ce dimanche à Bruxelles, le ton parmi les manifestants, jeunes et moins jeunes, est à l’urgence. Si leur message n’est pas entendu par les hommes, ils retourneront dans la rue. »

Source link

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.