Le Premier ministre autrichien, Sebastian Kurz, démissionne face aux accusations de corruption

 Le Premier ministre autrichien, Sebastian Kurz, démissionne face aux accusations de corruption

Accusé de corruption, le chancelier autrichien Sebastian Kurz a annoncé sa démission. Alexander Schallenberg est temporairement le nouveau chef du gouvernement.

Le chancelier est soupçonné d »avoir utilisé des fonds gouvernementaux pour s’assurer une couverture médiatique favorable.

Les allégations remontent à 2016. A cette époque Sebastian Kurz n’était pas encore chancelier. Le parquet anti-corruption soupçonne que de l’argent public ait été utilisé au profit du parti conservateur. Entre 2016 et 2018, le ministère des Finances, alors aux mains du parti, aurait financé des sondages favorables à Sebastian Kurz.

Un groupe de médias aurait reçu des paiements, en échange notamment de la publication de ces enquêtes d’opinions. L’entreprise en question a été identifiée dans les médias autrichiens comme étant le tabloïd Österreich.Des perquisitions ont été menées mercredi dans plusieurs lieux de pouvoirs, notamment dans le ministère des Finances et à la chancellerie.

Source link

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.