La peur a eu raison de la gay-pride en Géorgie

 La peur a eu raison de la gay-pride en Géorgie

La peur a eu raison de la gay-pride en Géorgie. Ses organisateurs ont annulé l »événement, prévu ce 5 juillet. L’organisation LGBT « Tbilisi Pride » a annoncé que les autorités « ne semblent pas disposées à assurer la sécurité » et « entravent activement notre droit de nous réunir librement ».

Le projet d’organiser la marche dans la capitale géorgienne a déclenché les manifestations des anti-LGBT, soutenus par des prêtres de l’église géorgienne. Ils ont affronté la police et attaqué des journalistes.

Plus tôt, le Premier ministre géorgien Irakliy Garibashvili avait demandé à « Tbilisi Pride » d’annuler sa marche. Une manoeuvre sans doute également politique, le chef du gouvernement a estimé qu’il y avait des « groupes d’opposition radicaux » derrière la marche des fiertés, liés notament à l’ancien leader du pays Mikhail Saakashvili.

Source link

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.