Haftar se met en ordre de bataille – Jeune Afrique

 Haftar se met en ordre de bataille – Jeune Afrique

Le maréchal Khalifa Haftar à Benghazi, le 24 décembre 2020.

Le maréchal Khalifa Haftar à Benghazi, le 24 décembre 2020. © REUTERS/Esam Omran Al-Fetori

Entre ses campagnes politique et militaire, le maréchal prépare le terrain en vue des échéances électorales de décembre. Mais un report des scrutins pourrait aussi bien faire son jeu. Explications.


Depuis la base militaire de Benina, dans l’est du pays, Khalifa Haftar a prononcé un discours fort devant un parterre de militaires, le 9 août. « L’armée libyenne ne se pliera jamais à un pouvoir civil non élu par le peuple », a-t-il juré à son pupitre.

Une sortie en réaction à l’annonce, la veille, du Conseil présidentiel, qui s’est dit seul habilité à ordonner des opérations militaires. La déclaration du général constitue donc un pied de nez au gouvernement d’union nationale (GUN) intérimaire dont le président Mohamed el-Menfi est, en principe, le commandant suprême de l’armée. Elle est également révélatrice des intentions du général, qui était resté ces derniers mois en retrait.

Repositionnement à l’est



Source link

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.