Festival de Cannes : la Palme d’or pour le film « Titane » de Julia Ducournau

 Festival de Cannes : la Palme d’or pour le film « Titane » de Julia Ducournau

Le jury du Festival de Cannes a décerné la Palme d »or au film « Titane » réalisé par la Française Julia Ducournau.

« Titane », dur et corrosif

C’est la deuxième fois qu’une femme reçoit la prestigieuse récompense après Jane Campion, il y a 28 ans, pour « La leçon de piano »

Ce film dramatique, corrosif, réunit à l’écran une jeune actrice Agathe Rousselle et une figure bien connue des amoureux du cinéma, Vincent Lindon.

Julia Ducourneau, s’était distinguée dans le passé avec le film « Grave ».

Le prix d’interprétation masculine pour Caleb Landry Jones

Le prix d’interprétation masculine est revenu à Caleb Landry. L’acteur américain est récompensé pour son rôle dans « Nitram », où il incarne un jeune homme borderline qui s’apprête à commettre l’une des pires tueries de l’histoire de l’Australie.

Le prix d’interprétation féminine pour Renate Reinsve

Quant au prix d’interprétation féminine, il a été attribué à la Norvégienne Renate Reinsve pour sa performance dans « Julie en 12 chapitres » de Joachim Trier, dans lequel elle incarne une jeune femme en quête d’elle-même.

Le Palmarès complet du 74ème Festival de Cannes

  • Palme d’or : « Titane » de la réalisatrice Julie Ducournau (France)

  • Grand Prix : « Un héros » du réalisateur Asghar Farhadi (Iran) et « Hytti NRO 6 » (Compartiment NO.6) du réalisateur Juho Kuosmanen (Finlande)

  • Prix du jury : « Le genou d’Ahed » du réalisateur Nadav Lapid (Israël) et « Memoria » du réalisateur Apichatpong Weerasethakul (Thaïlande)

  • Prix de la mise en scène : le réalisateur Leos Carax pour « Annette » (France)

  • Prix d’interprétation masculine : l’acteur américain Caleb Landry Jones dans « Nitram »

  • Prix d’interprétation féminine : l’actrice norvégienne Renate Reinsve dans « Julie en 12 chapitres »

  • Prix du scénario : le réalisateur Ryusuke Hamaguchi pour « Drive my car » (Japon)

  • Camera d’or: « Murina » de la réalisatrice Antoneta Alamat Kusijanovic (Croatie)

  • Palme d’or du court métrage: « Tous les corbeaux du monde » de la réalisatrice Tang Yi (Hong Kong)

  • Mention spéciale du court métrage : « Le ciel du mois d’août » de la réalisatrice Jasmin Tenucci (Brésil)

Source link

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.