Facebook pourrait être forcé de vendre la plateforme Giphy

 Facebook pourrait être forcé de vendre la plateforme Giphy

(Photo: 123RF)

Le gendarme britannique de la concurrence a estimé jeudi que Facebook pourrait devoir vendre la plateforme Giphy, spécialisée dans les Gif, jugeant que ce rachat est pénalisant pour les utilisateurs et le marché de la publicité en ligne.

L’Autorité de la concurrence (CMA) dévoile dans un communiqué les conclusions préliminaires de son enquête approfondie ouverte sur cette opération qui concerne deux sociétés américaines.

Facebook avait dévoilé ce rachat en mai 2020, estimé à 400 millions de dollars américains, avec pour but d’intégrer à Instagram, son service de partage de photos et de vidéos, l’immense bibliothèque de Giphy, qui permet de rechercher, partager et créer des Gif, des images animées qui font fureur sur internet.

La CMA estime que l’opération nuirait à la concurrence et attend désormais les réponses des deux sociétés, avant de rendre son rapport final le 6 octobre.

Si ses craintes se confirment, elle demandera à Facebook de défaire l’opération et de vendre Giphy.

La CMA juge que l’opération est de nature à pénaliser les autres réseaux sociaux qui pourraient avoir plus de mal à intégrer des GIF, d’autant qu’il n’y a pas qu’un autre grand fournisseur, à savoir Tenor, qui appartient à Google.

Par ailleurs, le régulateur pense qu’au sein de Facebook, Giphy pourrait être moins incitée à se développer dans la publicité en ligne, ce qui pourrait réduire la concurrence sur ce marché.

En outre, avant le rachat, Giphy avait prévu des partenariats dans la publicité en ligne dans de nouveaux pays dont le Royaume-Uni.

Facebook représente à lui seul plus de la moitié du marché des publicités numériques au Royaume-Uni qui pèse au total 5,5 milliards de livres.

Créée en 2013 et basée à New York, Giphy est l’une des principales plates-formes de partage de Gif, revendiquant plus de 700 millions d’utilisateurs quotidiens.

Son contenu divers, qui va de chiens portant des lunettes de soleil aux réactions expressives de célébrités, peut être partagé directement sur divers réseaux sociaux autres que Facebook, notamment Twitter, Snapchat et TikTok.



Source link

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.