des compagnies maritimes tablent sur le contournement de l’Espagne – Jeune Afrique

 des compagnies maritimes tablent sur le contournement de l’Espagne – Jeune Afrique

Vue du nouveau quartier Euromed et le Grand Port maritime de Marseille. À quai, un bateau de l’armateur français La Méridionale.

Vue du nouveau quartier Euromed et le Grand Port maritime de Marseille. À quai, un bateau de l’armateur français La Méridionale. © Lionel Fourneaux / Hans Lucas

La crise diplomatique entre Rabat et Madrid autour du Sahara permet l’émergence d’un flux logistique de Marseille à Tanger, dont le français La Méridionale et l’italien GNV entendent tirer parti.


Le Maroc a choisi cette année de priver les ports espagnols de la migration estivale des Marocains résidents à l’étranger (MRE). Pour l’opération Marhaba 2021, le royaume chérifien a loué, via l’agence portuaire Tanger Med, deux ferries de la Baltique destinés à faire la navette entre Tanger et le port méditerranéen français de Sète. À Algésiras, on grince des dents. Déjà tari par la crise du Covid-19, le flux passagers de la ligne maritime la plus courte entre l’Europe et l’Afrique est interrompu.  

Pour la compagnie maritime marseillaise La Méridionale, les tensions Espagne-Maroc confortent la nouvelle ligne que la société a créée au début de décembre 2020 entre Marseille et Tanger Med. Appartenant au géant français Stef, n1 européen de la logistique du froid, elle vise entre 3 % et 5 % du marché fret Europe-Maroc. 



Source link

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.