Covid : le calvaire de la Tunisie, le coronavirus y a fait plus de 20 000 morts

 Covid : le calvaire de la Tunisie, le coronavirus y a fait plus de 20 000 morts

Le cimetière existe depuis neuf siècles, mais cette année n »est comme nulle autre.

Hassen est fossoyeur, il dit avoir enterré plus de 800 victimes du Covid en l’espace de huit mois.

La gestion de la pandémie a cristallisé le mécontentement des Tunisiens : cinq ministres de la Santé se sont succédé en 18 mois et face à la colère le président s’est octroyé les pleins pouvoirs le 25 juillet dernier.

Yassine Saii, fils d’une victime du Covid : « Je déteste ce gouvernement. Ce gouvernement… ce n’en est pas un. »

Les Tunisiens se plaignent tout particulièrement du manque d’oxygène de l’arrivée tardive des vaccins.

Yassine Saii, fils d’une victime du Covid : « Il y avait quatre ou cinq malades pour une seule bouteille d’oxygène » raconte Yassine. « Un seul tuyau à partager entre les malades. Quand la bouteille était terminée, il fallait en attendre une autre qui pouvait arriver douze heures après. Au début, mon père était bien. À l’hôpital, son état n’a fait qu’empirer. »

Depuis l’arrivée du variant Delta, le nombre de morts du Covid a plus que doublé en Tunisie.

Les autorités ont enregistré plus de 20 000 décès et nombreux sont ceux qui estiment ce bilan largement sous-évalué.

Début août, la Tunisie enregistrait le pire taux de mortalité dû au Covid de la planète (10,64 décès dus au Covid-19 pour 100.000 habitants, selon un comptage de l’AFP réalisé à partir de bilans officiels lundi 2 août).

Anelise Borges, Euronews : « La Tunisie consacre à peine 5 % de son budget à la Santé. C’est trois fois moins que ce que recommande l’OMS et pour beaucoup la mauvaise gestion de la pandémie a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase : les Tunisiens étaient déjà exaspérés et se sont sentis abandonnés par ceux-là même qui étaient censés les protéger. »

Zakaria Bouguira. médecin : « La population a compris que nos vies ne valaient pas la peine d’être sauvées – c’est le message que nous avons reçu de l’Etat. J’espère qu’aujourd’hui l’Etat a compris cette erreur. J’espère que le président qui s’est octroyé de nouveaux pouvoir va changer de direction et donner de l’importance à la vie

Selon l’Organisation mondiale de la Santé, la situation épidémique de la Tunisie commence à légèrement s’améliorer.

L’agence onusienne appelle le pays à accéler la vaccination de la population.

Jusqu’à présent à peine 9 % des Tunisiens ont été vaccinés contre le Covid-19.

La semaine dernière, la Chine et l’Union européenne ont envoyé six millions de doses de vaccin à la Tunisie.

Le président Kais Saïed a annoncé qu’une opération de vaccination massive débuterait dès dimanche.

Source link

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.