comment Kibily Touré veut relancer Dakar-Bamako avec les Canadiens – Jeune Afrique

 comment Kibily Touré veut relancer Dakar-Bamako avec les Canadiens – Jeune Afrique

Kibily Touré est à la tête des Chemins de fer du Sénégal (CFS) depuis un an et demi. Ici dans son bureau du Quai d’Orsay en 2017. 

Kibily Touré est à la tête des Chemins de fer du Sénégal (CFS) depuis un an et demi. Ici dans son bureau du Quai d’Orsay en 2017.  © Cyrille Choupas /JA

Après l’échec d’un projet binational avec le Mali, ce technocrate ambitieux proche de Macky Sall a été nommé patron de la Compagnie ferroviaire du Sénégal. Il a noué un accord avec la Corporation commerciale canadienne pour structurer un plan d’investissement de deux milliards de dollars visant à reconstruire la partie sénégalaise du rail de l’axe entre les deux capitales ouest-africaines.


Appelé en octobre 2018 par le président Macky Sall pour ranimer la ligne Dakar-Bamako, où aucun investissement massif n’a été fait depuis près d’un siècle, Kibily Touré – fils de l’ancien sénateur Souty Touré – a vite mesuré la difficulté de sa mission.

« En deux ans et demi, j’en suis à mon septième ministre de tutelle au Mali. L’instabilité gouvernementale et les problèmes de sécurité ont empêché le projet de partir sur de bons rails », déplore ce technocrate formé en France et passé par le Quai d’Orsay. Constatant des divergences de vue avec la partie malienne, mais aussi un désaccord de fond avec la Banque mondiale, bailleur de fonds du projet, qui souhaitait une rénovation du chemin de fer, et non une reconstruction, le Sénégal a laissé de côté l’initiative commune pour se concentrer sur la modernisation de son propre réseau. 

Soit les gens libèrent les terrains, soit ils doivent payer



Source link

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.