comment Félix Tshisekedi tente de déminer la crise au sein de l’Union sacrée  – Jeune Afrique

 comment Félix Tshisekedi tente de déminer la crise au sein de l’Union sacrée  – Jeune Afrique

Félix Tshisekedi, en décembre 2018.

Félix Tshisekedi, en décembre 2018. © REUTERS/Baz Ratner

Refus du Sénat de lever l’immunité de Matata Ponyo, opposition au projet de loi d’habilitation… Après deux revers au Parlement, le président manœuvre pour reprendre en main sa majorité. 


Semaine agitée au sein de la majorité présidentielle. Le 15 juin, une majorité de sénateurs a voté contre la levée de l’immunité parlementaire d’Augustin Matata Ponyo. L’ancien Premier ministre (2012-2016) est visé depuis plusieurs jours par une demande d’autorisation de poursuites du procureur général près la Cour Constitutionnelle, dans le cadre du présumé détournement des fonds destinés au programme du parc agro-industriel de Bukanga Lonzo.

Ce refus au Parlement est un revers pour Félix Tshisekedi. Lors d’une réunion, le 6 juin, le chef de l’État avait demandé aux sénateurs membres de l’Union Sacrée de ne pas faire obstruction à la justice. Plus tôt ce 15 juin, les députés de sa majorité s’étaient aussi opposés à l’inscription à l’agenda de l’examen du projet de loi d’habilitation, qui aurait dû permettre à Tshisekedi et à son gouvernement de statuer notamment sur l’état de siège, sans passer par le Parlement.

Pour apaiser les tensions et répondre aux frustrations des élus, le bureau de l’Assemblée nationale, présidé par Christophe Mboso N’kodia Pwanga, a réuni à la demande de Tshisekedi les députés de la majorité ce 18 juin à l’hôtel Fleuve Congo.

500 Jeeps



Source link

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.