clap de fin dans l’affaire qui avait causé son départ de Credit Suisse ? – Jeune Afrique

 clap de fin dans l’affaire qui avait causé son départ de Credit Suisse ? – Jeune Afrique

Tidjane Thiam, au Credit Suisse, à Zurich, le 13 février 2020.

Tidjane Thiam, au Credit Suisse, à Zurich, le 13 février 2020. © Ennio Leanza/AP/SIPA

La banque a trouvé un accord extrajudiciaire aux poursuites pénales de l’affaire Khan, à l’origine du départ du franco-ivoirien.


C’est un feuilleton rocambolesque qui a trouvé son issue le dimanche 25 juillet 2021. Credit Suisse est parvenu à un accord à l’amiable avec « toutes les personnes impliquées » dans l’affaire qui a ébranlé le colosse helvète en septembre 2019. Celle-ci concernait la filature présumée de son ex-star de la gestion de fortune, Iqbal Khan, et de Peter Goerke, alors responsable du personnel.

Outre l’image de l’institution financière zurichoise, cette histoire de surveillance avait fini par écorner la réputation de son directeur général de l’époque, le banquier franco-ivoirien Tidjane Thiam.

Ce dernier – qui a restructuré Credit Suisse au cours de son mandat, au prix de fortes pertes durant les trois premières années de son plan – avait été contraint de démissionner début 2020. Son départ était intervenu le 14 février, juste après avoir présenté de solides résultats annuels avec des bénéfices au plus haut depuis 2010.

Pour rappel, l’année qui a immédiatement suivi son départ s’est révélée moins faste. Credit Suisse a subi un recul de plus de 20 % de son bénéfice net, principalement en raison d’une hausse des provisions pour pertes sur crédit, de provisions pour litiges majeurs et d’une dépréciation du hedge fund York.



Source link

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.