Attentats du 13 novembre 2015 à Paris : six ans après, début d’un procès historique

 Attentats du 13 novembre 2015 à Paris : six ans après, début d’un procès historique

Six ans après les attentats du 13 novembre, le Palais de Justice de Paris s »apprête à accueillir dès mercredi un procès hors norme dans une salle immense, spécialement aménagée dans le hall.

Une Cour d’assises spécialement aménagée

Une salle équipée de 550 places, 10 caméras et de plusieurs écrans de télévision. Les débats seront également retransmis dans 14 salles annexes dédiées aux parties civiles et aux journalistes venus du monde entier pour couvrir l’évènement.

20 accusés, dont 14 présents au procès

Dans un box vitré, très sécurisé, prendront place 11 des 20 accusés actuellement détenus, dont Salah Abdeslam, le seul membre du commando terroriste toujours en vie, qui aurait participé à la fusillade sur les terrasses avant de prendre la fuite et d’être arrêté cinq mois plus tard à Bruxelles.

Présent également au procès, Mohamed Abrini, jugé, comme la plupart des accusés, pour avoir joué un rôle logistique pour le transport des terroristes, la fourniture d’armes ou le financement des attentats.

Trois accusés comparaissent libres. Six autres, absents, sont toujours recherchés et sont pour beaucoup présumés morts en zone irako-syrienne.

130 morts, 350 blessés, 1 800 parties civiles

Le dossier d’instruction est considérable – plus d’un million de pages réunies en 500 tomes – comme le nombre de victimes de ces attentats : 130 morts, 350 blessés, beaucoup d’autres traumatisés.

1 800 personnes se sont constituées parties civiles pour ce procès qui verra défiler des témoins clés : des survivants, membres des forces de l’ordre ou hommes politiques, dont le président de l’époque François Hollande, son ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve ou l’ex-Procureur de la République François Molins.

Ce procès historique sera filmé pour les Archives nationales comme le furent celui du nazi Klaus Barbie, celui du génocide rwandais ou plus récemment le procès des attentats de janvier 2015 contre Charlie Hebdo.

Source link

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.