Affaire Floyd : l’ONU appelle à lutter contre un « racisme systémique »

 Affaire Floyd : l’ONU appelle à lutter contre un « racisme systémique »

Les États doivent « arrêter de nier » et prendre des mesures immédiates contre le « racisme systémique », c »est l’appel lancé ce lundi par l’ONU.

Un rapport très attendu a été publié par le Haut-commissariat pour les droits de l’Homme, quelques jours après la condamnation du policier qui a tué George Floyd aux Etats-Unis. Cette affaire constitue un « moment décisif » dans la lutte contre le racisme dont il faut se saisir souligne le rapport.

« Nous vivons dans un endroit censé être le pays de la liberté. Mais si des gens meurent juste parce qu’ils ont regardé leur téléphone portable et qu’on a pensé que c’était une arme, ou si vous mourez parce que les gens ont peur de vous, il y a un problème… » témoigne le frère de George Floyd, Philonise Floyd.

Des dizaines d’autres affaires dans plusieurs pays ont été étudiées par l’ONU. Conclusion : la discrimination et la négation du racisme est une constante à travers le monde souligne le rapport, en particulier en Amérique et en Europe.

« Nous devons nous mobiliser, rendre justice, écouter et réparer. Il faut arrêter de nier et commencer à démanteler le racisme systémique. Tout espoir de réussite dépend d’approches globales pour modifier les structures, les institutions et les comportements qui contribuent à la discrimination à l’encontre des Africains et des personnes d’ascendance africaine dans tous les domaines de la vie » a déclaré Peggy Hicks, du Haut-Commissariat de l’ONU pour les droits des l’Homme.

Le rapport exhorte les Etats à « adopter des mesures mobilisant l’ensemble des pouvoirs publics » dans des plans dotés de « ressources suffisantes ».

Le Haut-Commissariat a examiné dans le détail sept « cas représentatif » des violences policières, dont celui en France d’Adama Traoré. Il n’y a pas un seul exemple où la question des réparations individuelles et collectives a été traitée, dénonce l’ONU.

Le texte appelle aussi à « regarder en face les séquelles de l’esclavagisme, de la traite des Africains et du colonialisme« .

Source link

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.