À l’image d’Access Bank, les banques nigérianes poussent leurs pions en Afrique – Jeune Afrique

 À l’image d’Access Bank, les banques nigérianes poussent leurs pions en Afrique – Jeune Afrique

Confrontées à des difficultés sur leur marché local, les banques nigérianes, pariant sur la zone de libre-échange africaine, s’étendent ailleurs sur le continent.


Un cadre pastoral, une table dressée avec raffinement, des convives apprêtés et souriants… Il n’y a pas l’ombre d’un nuage dans le ciel, en ce début de mai, quand Herbert Wigwe, le dirigeant du premier groupe bancaire du Nigeria, est reçu à Gaborone par son homologue Kgotso Bannalotlhe, le DG de BancABC Botswana.

Mi-avril, le géant nigérian Access Bank, fort de ses 516 milliards de nairas de revenus en 2020 (1 milliard d’euros), a en effet sorti son carnet de chèques pour acquérir, via ABC Holdings, les 78 % de participation du britannique Atlas Mara dans African Banking Corporation of Botswana Limited (BancABC Botswana). D’après la cédante, le montant en cash représente environ 1,13 fois la valeur comptable de la banque, chiffrée à plus d’un milliard de pulas, soit 90 millions d’euros environ, à fin 2019.

Une acquisition dont le montant reste raisonnable comparé aux près de 200 millions de dollars (177 millions d’euros) déboursés pour le rachat de sa compatriote Diamond Bank en 2019. Elle ne devrait pas faire vaciller le bilan d’Access Bank tout en lui permettant de pénétrer sur l’un de ses marchés cibles, s’accordent à dire les observateurs de la place de Lagos.

BancABC Botswana s’est hissé à la cinquième position en total d’actifs sur le marché national au 31 décembre 2019, derrière les filiales locales de Standard Chartered, Stanbic Bank, Absa (ex- Barclays Botswana), et First National Bank of Botswana.

Croissance organique « dans l’ADN » d’Access Bank



Source link

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.